23 juin: de grand-messe à messe basse

Que sont les masses de fidèles devenues?

Les hochets séparatistes (eux appellent ça "drapeaux jurassiens") sont plus nombreux que les brebis.

A vrai dire, s'il s'agit bien de brebis, elles font beaucoup plus que leur âge!

Où sont donc ces jeunes si dynamiques qui fendent l'air pour "aller de l'avant" vers… vers quoi, au juste?  

Vers un "futur étincelant", ce délire d'un maire irresponsable qui rechigne à "degagier", selon sa parole historique digne des pages roses du Petit Larousse?

Vers des sinécures rétribuées, comme l'espèrent (et même les ont obtenues) les principaux meneurs du troupeau?

Vers les terrasses de bistrots delémontaines?

Vers la braderie de Porrentruy?

Vers une vie de pendulaire ou de chômeur?

On a pu constater le 16 juin déjà que, chez les sécessionnistes, la surface desdits hochets était inversément proportionnelle à la fréquentation des meetings (abusivement dénommés "Fêtes" chez eux). La méthode Coué, ils connaissent.​

Il ne sera rien épargné à Berne si les intérêts du peuple sont bafoués.

23 Juin 2018