Votation Peseux

Le TF annule la votation de Peseux sur la fusion de Neuchâtel-ouest

​Le TF annule la votation de Peseux sur la fusion de Neuchâtel-ouest: interview d'Eric Augsburger Forum / 6 min. / à 18:20

Le Tribunal fédéral a annulé la votation communale du 5 juin 2016 de Peseux relative à la fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin. Les habitants de Peseux devront revoter.

​Le projet de fusion, accepté par les autres communes, avait échoué en raison du refus de Peseux, à une centaine de voix près.

​Or, le matin du scrutin, des opposants avaient tenu un stand près de l'une des entrées du local de vote, ce qui est interdit par la loi sur les droits politiques.

Recours rejeté

​Estimant qu'il y avait là irrégularité, trois citoyens avaient fait recours contre le résultat de la votation. La chancellerie neuchâteloise avait balayé ce recours, estimant dans son arrêt du 13 octobre 2017 "qu'on ne saurait affirmer que l'irrégularité était grave et qu'elle ait pu avoir une influence sur le résultat". Le Tribunal cantonal avait aussi débouté les plaignants.

La commune a failli à son devoir

​Mais les juges de Mon Repos ont estimé, dans un arrêt du 7 mai, que la "propagande dénoncée constitue une violation manifeste d'une disposition légale claire."

La commune n'a pas pris les mesures nécessaires pour la faire cesser et a ainsi "failli à son devoir d'assurer le déroulement régulier du scrutin." Le Tribunal fédéral conclut que la votation "litigieuse" doit être annulée.

​Mh (RTS 25.05.2018)

Si la commune de Peseux a failli à son devoir, qu'a donc fait celle de Moutier?

(Moutier-Résiste)

25 Mai 2018