Les vrais pleurnichards

Ces articles du Jura Libre d’avril 2019, sous le titre subtile de "La stratégie du totché" (sic), sont très révélateurs. L’organe de propagande séparatiste ne supporte ni la contradiction (on le savait), ni même la contrariété, comme de priver ses prêcheurs du monopole de la parole dans les médias. De l’arrogance, le voilà tombé dans les jérémiades.

Les têtes (qui se croient) pensantes du séparatisme n’ont aucun argument, sauf à considérer comme arguments les dénis, les insultes, les injures personnelles, les affirmations gratuites généralement mensongères, les falsifications historiques et les slogans éculés. Ils exposent éhontément la devise totalitaire: « qui n’est pas avec nous est contre nous ». Depuis des années, ils n’avaient plus de contradicteurs. Le changement est d’autant plus insupportable, qu’ils avaient été dispensés d’argumenter. Y être contraints aujourd’hui permet de démontrer leur vacuité et leur infantilisme de gamins rageurs.

Alors qu’à force d’entrisme ils ont phagocyté une partie importante des médias romands, les séparatistes osent à présent se plaindre d’une « connivence coupable » de la RTS avec des antiséparatistes de Moutier. Ils crèvent allègrement le plafond du cynisme ! Ils se servent d’un de leurs sous-produits, la SRT-JU, pour pleurnicher auprès du Directeur général de la RTS. Pourquoi ? A cause de l’émission « Vacarme ».

Voici de quoi vous permettre de découvrir des traces de « connivence coupable » entre RTS et antiséparatistes prévôtois (les 6 étapes de « Vacarme »):

1, 2, 3, 4, 5, 6

Les vrais pleurnichards partie 1 Les vrais pleurnichards partie 2 Les vrais pleurnichards partie 3

1 Avril 2019