Tourisme électoral ? Ah non, pas nous !

Les séparatistes se drapent dans leur dignité d’électeurs irréprochables et de victimes lorsqu’on ose les soupçonner de pratiquer tourisme électoral et/ou domiciliations fictives, en vue de faire pencher en leur faveur un vote d’autodétermination.

A les entendre, ils seraient des parangons de vertu civique !

Pourtant, lapsus révélateur, ce sont eux qui, venus massivement du canton du Jura (1), ont enterré la démocratie, pauvre défunte suivie par la procession grotesque de ceux qui l’ont violée et de leurs proches.

Pourtant, aussi, un courrier adressé le 22 février 1974 (2) fait appel avec insistance à cette armée de réserve séparatiste que constituent les Jurassiens de l’extérieur. Pourquoi ? Pour qu’ils fassent « diligence » afin de « déposer leur (sic) papiers dans une commune du Jura avant le 23 mars 1974 », soit dans le délai qu’impose la loi (quand on vous dit qu’ils respectent rigoureusement la lettre de la loi ; quant à l’esprit…).

Les magouilles séparatistes ne datent donc pas de 2017. « C’est dans les tripes » ?

Béguelin-tourisme-electoral

(1) https://moutierplus.ch/wp-content/uploads/2020/10/video_democratie_enterree.mp4

(2) Il faut relever que la circulaire a été signée par le prophète Roland Béguelin lui-même (celui de la place), faute d’orthographe comprise.

5 Décembre 2020