Avenir incertain pour les élèves du Cornet

Ces « mamans d’élèves » sont en réalité des militantes séparatistes confirmées. Elles s’activent aussi sur Facebook et font signer une pétition. Elles sont pourtant responsables de la perspective qu’elles dénoncent. Elles se soucient comme d’une guigne de l’intérêt des élèves. Ce qui compte, c’est la stratégie grossière du Comte de Vellerat : conserver des liens de dépendance à Moutier pour les communes voisines, car dépendre de Moutier serait, à l’avenir, dépendre du Jura. Une manière de continuer la lutte pour l’annexion. (MR)

ecolesecondaire.png

2 Mars 2022